Le prince Moussa et la grenouille

Les Anciens envoient un rêve au roi de Mangoum. Ses trois fils doivent tirer à l’arc, la flèche indiquera la concession dans laquelle ils choisiront leur épouse. La flèche de Moussa, le plus jeune des princes, se plante près d’un rocher qui abrite une grenouille. Le prince épousera-t-il la grenouille ?

__________________________________________________________

Ancestors get the King of Mangoum to dream. His three sons have to shoot with a bow and arrow and the arrow’s destination will indicate the house from which they will choose their brides. The arrow of  Moussa, the youngest of the princes, settles by a rock that shelters a frog. Will the prince marry the frog?

Le Prince Moussa et la grenouille (conte)

Paris : L’Harmattan, 2011

___________________

ISBN 978-2-296-14009-7

www.editions-harmattan.fr

 

Couverture du livre : "Le prince Moussa et la grenouille"

Les Anciens envoient un rêve au roi de Mangoum. Ses trois fils doivent tirer à l’arc, la flèche indiquera la concession dans laquelle ils choisiront leur épouse. La flèche de Moussa, le plus jeune des princes, se plante près d’un rocher qui abrite une grenouille. Le prince épousera-t-il la grenouille ?
(Coll. Jeunesse l’Harmattan, 8 euros, 52 p.) ISBN : 978-2-296-14009-7

Aucune réponse à to “Le prince Moussa et la grenouille”

  • A. NGOULOURE:

    BRAVO et Félicitation grand Prof, où trouver vos livres, si rares en librairie.
    tous mes encouragements.

Laisser un commentaire


+ un = 6

Proverbes africains

La honte tue souvent plus vite que la maladie et l’épée.

Un vieux, même assis voit mieux et loin qu’un jeune debout.

Un baobab ne tombe point sans entraîner dans son sillage des collatéraux.

Si le chien aboie, ce n’est pas parce qu’il est fort, mais parce qu’il a peur.

Quand tu sais que ton voisin est voleur, confie lui tes économies. Tu seras à l’abri.

Le vendeur de chien dit toujours que son chien chasse tout, même l’épervier et la mouche.

Si un jour tu trouves un orphelin dodu sache que la cuisine de ses tuteurs était mauvaise.

Si tu fends la kola dans la poche tu enterreras seul ta mère.

Un bébé qui ne pèse pas lourd trouve toujours quelqu’un pour le porter.

Le rat palmiste ne raconte pas les ténèbres.

Celui qui a tué la perdrix se couche avec la perdrix.

On dépèce le varan au sommet de la colline.

On ne choisit pas la semence dans le grenier d’autrui.

La petite marmite qui va d’étagère en étagère ne tarde pas à se casser.

On ne cache pas sa nudité lorsqu’on accouche.

C’est l’eau qui lave le poisson qui le prépare finalement.

Que les buffles forment leur groupe et les éléphants le leur.

Le pardon est allé prendre l’éléphant au fond du fleuve.

Quand la pluie retourne chez elle, elle insulte l’anus de sa mère.

La parole court plus vite que la lance.
Mots clés