Stages

  • « Faculty role in the Professional Education of the Cameroon Secondary School Teacher » ; Communication lue au 4ème « Annual seminar/workshop » organisé par l’Université Regina au Canada et l’Université de Yaoundé dans le cadre de Inter-University Project in Secondary Education, Bamenda, Juillet-Août, 1993. Cameroun.
  • « Oral Literature teaching in Secondary Schools: What methodology? » Communication lue au 3ème « Annual Summer Seminar » organisé par Regina-Yaoundé Inter-University Project in Secondary Teacher Education ; Bamenda, Juillet, 1992. Cameroun.
  • « National English language Teaching Seminar II » ; Séminaire organisé par le Ministère de l’Éducation nationale du Cameroun, le British Council et le Centre Culturel Américain pour les professeurs des Lycées ; Yaoundé, Juillet-Août 1989. Cameroun
  • « National English language Teaching Seminar I », Yaoundé, Août 1986
  • « Apprendre à apprendre » Séminaire national organisé conjointement par le Ministère de l’Éducation nationale, la coopération française et l’Université de Yaoundé I à l’intention des Inspecteurs nationaux, provinciaux et départementaux ainsi que les directeurs des Écoles normales d’instituteurs sur les nouvelles orientations de l’enseignement du français. Ydé, 23-24 avril 1999.
  • « Flammes africaines : comment sauver les langues africaines aujourd’hui » séminaire organisé par la fondation Friedrich Ebert, le Summer Institute of Linguistics et l’Université de Yaoundé I à l’intention des enseignants, chercheurs et étudiants africanistes sur l’urgence qu’il y a à sauver les langues africaines aujourd’hui. Onze intervenants dont plusieurs originaires d’Europe et d’Amérique ont contribué à cette réflexion. Yaoundé 15-16 février 2000.
  • « Approches pédagogiques des médias ». Stage de formation intensive en FLE à l’intention des Professeurs de français organisé par le CAVILAM en partenariat avec l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand – Vichy, 11 juillet-14 Août 2001
  • Travailler avec la presse : préparation d’unités d’enseignement à partir de documents issus des médias 26h
  • Utilisation pédagogique de la presse écrite : 26h
  • Approches pédagogiques de la chanson contemporaine : 20h
  • Apprendre et enseigner avec la radio : 20h
  • Projet Internet pour la classe : 40h
  • Apprendre et enseigner avec TV 5 : 26h
Proverbes africains

La honte tue souvent plus vite que la maladie et l’épée.

Un vieux, même assis voit mieux et loin qu’un jeune debout.

Un baobab ne tombe point sans entraîner dans son sillage des collatéraux.

Si le chien aboie, ce n’est pas parce qu’il est fort, mais parce qu’il a peur.

Quand tu sais que ton voisin est voleur, confie lui tes économies. Tu seras à l’abri.

Le vendeur de chien dit toujours que son chien chasse tout, même l’épervier et la mouche.

Si un jour tu trouves un orphelin dodu sache que la cuisine de ses tuteurs était mauvaise.

Si tu fends la kola dans la poche tu enterreras seul ta mère.

Un bébé qui ne pèse pas lourd trouve toujours quelqu’un pour le porter.

Le rat palmiste ne raconte pas les ténèbres.

Celui qui a tué la perdrix se couche avec la perdrix.

On dépèce le varan au sommet de la colline.

On ne choisit pas la semence dans le grenier d’autrui.

La petite marmite qui va d’étagère en étagère ne tarde pas à se casser.

On ne cache pas sa nudité lorsqu’on accouche.

C’est l’eau qui lave le poisson qui le prépare finalement.

Que les buffles forment leur groupe et les éléphants le leur.

Le pardon est allé prendre l’éléphant au fond du fleuve.

Quand la pluie retourne chez elle, elle insulte l’anus de sa mère.

La parole court plus vite que la lance.
Mots clés